En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plusD'accord
Accès commerçant Adhésion commerçant

Plume et curiosités"La" galerie des merveilles

Dans la galerie d’art « Plume curiosités » située au 5 rue de la Trésorerie à Nîmes, se mêlent arts et lettres. Ici, des sculptures de terre côtoient des bijoux  de pierres fines, des photos exclusives, et des ouvrages très rares. Sous les voûtes de cette galerie pas comme les autres des merveilles sont à découvrir. 


 Dans l’ancienne galerie, autrefois installée rue des Arènes, les visiteurs flashaient sur une photo d’artiste, posée sur un chevalet et représentant un salon savamment encombré de livres. Ysabel Evin a transporté ses merveilles dans une nouvelle galerie. Et, au 5 rue de la Trésorerie, dans un espace lumineux, c’est une toile géante dans les tons bleus de Marie Behier qui souhaitent la bienvenue aux visiteurs.
D’origine corse, Ysabel Evin se définit comme une insatiable « fouineuse ». « Ce qui me permet de proposer ce que les autres n’ont pas », se justifie-telle avant d’ajouter : « J’essaie de mélanger les styles, j’invite des artistes qui ne font jamais la même chose », explique Ysabel. Si cette galerie est montée de plusieurs crans dans la qualité, c’est aussi grâce à « son » réseau qu’elle garde jalousement secret. « Je reconnais qu’il m’a permis de dénicher de belles pièces », souffle Ysabel, chaudement emmitouflée dans un gros pull de laine. Ces derniers mois, elle a multiplié les contacts, rencontré des « connaisseurs ». Résultat : les œuvres exposées sont aujourd’hui d’une rare  qualité et souvent présentées en exclusivité.


L’art à la portée de tous

La bâche, semée des haricots de Claude Viallat, accrochée au mur de pierre au-dessus de son bureau, figure parmi les belles pièces. « Je ne cherche pas forcément à exposer que des gens côtés… j’aime dénicher des talents et mettre en avant des artistes peu connus ».  
Pas peu fière, Ysabel, montre l’œuvre en trompe l’œil de Ludovic Bottosso, un artiste nîmois.  Son huile sur toile intitulée « Poker d’as », met en scène un œuf posé sur un cocotier d’un autre âgé et surmonté d’une couronne. Le tout sur un fond bleu. Une lumière forte mais naturelle donne à cette « toile » une impression de réalité surprenante.
Etonnante aussi cette lampe, tout en légèreté, réalisée en papier chinois de Wenzhou et retravaillé avec des pigments d’or ou encore cette robe de flamenco qui aurait sa place sans un défilé de haute couture. Un peu plus loin, sur une table des icônes sagement alignées filtrent  avec des  bronzes poétiques, tout en dorure, de délicates porcelaines et une photo aux allures de rivière d’or. « Dans mon univers, dit-elle, j’envisage l’art dans sa globalité. Pour moi, les arts et lettres ne sont pas dissociables. » C’est la raison pour laquelle, elle est  aussi écrivain public et s’intéresse aux belles lettres comme en témoigne le précieux livre qu’elle sort d’un étui avec beaucoup de précaution. « C’est le tome 4 de d’une saga consacrée par Pierre Encrevé à Pierre Soulages et dédicacé par l’artiste aveyronnais »
 Sous les voûtes de pierre, les bracelets et colliers de pierres fines sont également en bonne place. « Il y en a pour tous les prix. L’art et la pièce unique sont à la portée de tous», précise la galiériste.
 Difficile de ne pas être sous le charme. Ces vacanciers de passage ont eux aussi, été séduits comme en témoigne la petite phrase laissée en témoignage : « A Nîmes, nous avons visité avec mon épouse, de très beaux moments et votre galerie. Belle et chaleureuse. Accueil très sympa et compétent. Mélanger un écrivain public et des créateurs, il fallait y penser. Une expo de Peinture "Des Marines" sympas. Ma compagne a craqué pour un bijou…. Je recommande vivement. » Et, ils ont promis de revenir…pour découvrir de nouvelles merveilles. 


Plume et curiosités
5 rue de la Trésorerie
30000 Nîmes
Page Facebook
Instagram

Voir la fiche du commerçant

PARTAGER :

Retourner en haut de la page