En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plusD'accord
Accès commerçant Adhésion commerçant

La FocacceriaUne boulangerie artisanale et un petit bout d'Italie

Cette boulangerie artisanale de la place de l’Hôtel de Ville propose des spécialités italiennes et régionales comme la  focaccia, petit pain à l'huile d'olive, la fougasse d’Aigues Mortes


Nîmes possède sa « Petite Italie » :  un coin de rue où résonne l’accent chantant d’Antonio et où flotte les bonnes odeurs que dégage les focaccias  encore fumantes de Nicolas. C’est tout devant la Focacceria, une boulangerie artisanale célèbre pour ses spécialités italiennes et régionales. Tout en commandant croissant et autres viennoiseries le matin de bonne heure, les clients s’essaient à l’Italien avec les Bassi père et fils.  
Nicolas, le fils, à la barbe fournie, sort ses pains du four.  « J’ai commencé par un CAP de boulanger… par passion pour ce métier que j’ai découvert au collège », explique-t-il. Ce jeune trentenaire va  ensuite travailler comme apprenti à la maison Villaret.  Des emplois vont suivre en Suisse avant qu’il prenne la direction du « Concept », un bistrot de l’aéroport de Genève. Puis, ce sera le retour à Nîmes en 2018 avec le rachat de la Focacceria, située  rue de  l’Hôtel de Ville.  Dans ce nouveau défi, il est accompagné par son père Antonio qui dans la boutique se consacre à la vente. Barbe poivre sel, lunette cerclée de bleu et la cinquantaine joviale, il explique autant son accent italien que ses mains son parcours. « Je suis arrivé en France, il y a quarante ans », glisse-t-il avant d’ajouter « j’ai travaillé dans le bâtiment puis dans la marbrerie… aujourd’hui j’aide mon fils ».
Un peu à l’écart, le fils prépare les focaccias. Un pain en forme de pâte plate cuit au four. Nicolas pimente sa recette venue des Pouilles d’huile d’olive et d’origan. « C’est la meilleure que j’ai jamais goûtée », assure ce sexagénaire. Il est neuf heures. Leila, une lycéenne, lunettes à la Harry Potter sur le bout du nez, s’arrête devant le magasin. Comme presque tous les matins, elle commande deux pains au chocolat. « Je les grignote entre les cours, ça me donne du tonus… elles sont extras ». Marielle, une jeune maman, est venue ce matin acheter des fougasses d’Aigues-Mortes : « Je veux les faire goûter à des amis de passage… ». « Leur fougasse c’est une tuerie », renchérit un autre client avant d’ajouter : « Non seulement, ils nous régalent avec leurs produits mais en plus ils sont sympas… et ils ont toujours un mot gentil ». Normal, cette boutique est un petit bout d’Italie !


                                                                         Michel Pelamourgues


Pratique
1 Place de l’Hôtel de Ville
Ouverture : lundi au samedi 7h/18h30
Site Internet
Instagram


 



 


Voir la fiche du commerçant

PARTAGER :

Retourner en haut de la page