En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plusD'accord
Accès commerçant Adhésion commerçant

LE MOGADOR Une pause détente face à la fontaine au crcco !

Situé tout près des arènes, Le Mogador est l’emplacement idéal pour se prélasser face à la fontaine au crocodile  tout en  prenant son café du matin, savourant un menu traditionnel au soleil ou encore en dégustant crêpes, gaufres ou glaces.   

Le soleil n’éclaire pas encore le croco de bronze et sa légendaire fontaine. Il est 8h. La Place du Marché, dominée par son palmier géant commence à s’animer. Les premiers clients s’installent à la terrasse du bar-brasserie le Mogador. « Les habitués du petit matin », comme ils aiment à  s’appeler entre -eux. Stéphanie, en buvant son café, prépare sa journée, sur son ordinateur. Tout à côté, Sylvia, savoure un chocolat avant de commencer sa journée dans son salon de coiffure. Une table plus loin, Eric, essaye de remplir sa grille de mots fléchés, après un réconfortant expresso. Petit croissant pour Sam, qui feuillette le Midi Libre : « Un café et le journal, ici, marque le début de ma journée ».  « Le café du matin au Mogador est, pour moi, un vrai rituel », rajoute Sindy, une petite blonde aux yeux verts. « Les clients ne commandent même pas, on les connaît tellement qu’on sait ce qu’ils veulent », lâche dans un sourire, Lionel Amat, le patron du Mogador ;
« Avec mon épouse Nathalie, nous avons repris cet établissement en 2013 », explique Lionel que rien ne prédestinait  à diriger un bar-brasserie.  « De Strasbourg à Nancy de Poitiers à Quimper, nous avons beaucoup bougé », explique-t-il.  Et puis, il y a eu le Sud où il assure la direction de l’usine agroalimentaire des Salins du Midi. A cette époque, Nathalie, assurait des cours de soutiens scolaire dans une école privée.
Il y a un peu plus de six ans, par souci d’indépendance, le couple envisage une reconversion. « J’avais des parents restaurateurs à Alès, c’est ce qui nous a donné l’idée… et on s’est lancés ».  Ils rachètent le Mogador, dont le nom évoque un théâtre parisien.
Il est midi, le soleil commence à éclairer l’imposant palmier de la place du marché, tout à côté des arènes. A la terrasse du Mogador, sur les tables couvertes  de nappes, assiettes et verres ont été installés.  Des touristes anglais s’installent à côté des commerçants de la place.  « C’est devenu ma cantine du midi », assure Rémy.  Dans l’arrière-salle deux cuisiniers s’activent devant les fourneaux et deux serveurs virevoltent entre les tables. « Tout est fait maison et le midi nous proposons un menu à 14 euros avec entrée plat dessert », précise Lionel Amat.
Le soleil inonde la place. Une famille espagnole se fait photographier devant la fontaine. Des papys et mamies tirent leurs quatre petits-enfants par la main. Une nouvelle clientèle pour le Mogador ! Un panneau invite, en effet, à déguster, gaufres et glaces artisanales en coupes ou glacéesLes soirs d’été, la vie continue au Mogador qui accueille les festivaliers et vacanciers. Tous pas avares de compliments. « Réception parfaite malgré un soir de concert et un choix et une qualité de viande exceptionnelle », indique Rémy. Le Mogador, un lieu idéal pour une pause gourmande à toute heure du jour !




Pratique
2 place du Marché, Nîmes
Tel. 09 86 40 17 80
Ouverture : 8h/18h30 en été du 21 juin au 21 septembre de 8h à 22h30
Site Internet : www.lemogador-restaurant-nimes.fr
Facebook


 

Voir la fiche du commerçant

PARTAGER :

Retourner en haut de la page